En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   L'union fait la force.   Proverbe
Texte à méditer :   L'union du savoir et du faire savoir.   Luc Poulain d'Andecy
Texte à méditer :   E s'avès un paú d'oli, boun animà, una raida aqui dintra per ougne lou pan ;;;   Doum Franco, curé
Texte à méditer :   A coeur vaillant, rien d'impossible   Jacques Coeur
Texte à méditer :   Vous lui faites quoi à votre olivier ? Rien ! Il vous le rend.   Sagesse populaire
Texte à méditer :   Demandez et on vous donnera.   Evangéliste
Texte à méditer :   Les chiens aboient, la caravane passe.   Proverbe arabe
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Lors Baden-Powell
Texte à méditer :   Qui laboure ses oliviers les prie de donner du fruit, qui les fume le demande, qui les taille l'exige.   Dicton pupulaire
Texte à méditer :   Nourrissez vos oliviers, il vous le rendront !   Celia Gratraud
Texte à méditer :   L'oulivié a cent ans es encaro un infant   Dicton
Texte à méditer :   Qui sème sans fumier récolte sans panier   Dicton
Texte à méditer :   Si tu es avare en semaille, tu ne feras point ripaille   Dicton
Vous êtes ici :   Accueil » Dans les olives
 
 
Modalités de traitement questions / réponses sur ce forum

Comment soumettre les questions et avoir des réponses sur ce site, faites la demande sur «Contact». Accès réservé aux adhérents de l'association « MON OLIVIER ». Cliquez sur l'icône  aide_txt.jpg  ou Cliquez sur ce lien pour en savoir plus.

Ravageurs

Qui menace nos olives et oliviers

Documentation

Pour l'internaute qui veut se connecter à ce site. Cliquez l'icône ci-dessous.

logo gimiliOli conseil.JPG

Recherche
Recherche
Visites

 166199 visiteurs

 34 visiteurs en ligne

Calendrier

L'olivier est aussi une plante hôte de par la Mouche de l'olive qui attire les parasitoïdes qui viendront pondre dans les olives parasitées.

Nous parlerons alors de l'écosystème oliveraie et nous reviendrons sur le cycle de la mouche.

En automne

Le froid commence à se faire senir, les larves de la mouche sortent carrément de l'olive, gavées de jus gras. Elles se laissent tomber sur le sol. Si l'oliveraie est enherbée, la lutte s'organise naturellement car l'herbe abrite des prédateurs : staphylins, carabes, acariens et ... fourmis ! Tous ces carnassiers non spécialisés sont revenus avec le rééquilibrage écologique de l'oliveraie. Suivons notre ver qui émerge de l'olive et se laisse tomber au sol. Les insectes carnassiers vont pouvoir se régaler. Vite, le ver s'enterre à l'abri  et se transforme en pupe blindée. Les fournis vont l'entraîner dans leur fourmilière et la dévorer.

Les parasitoÏdes vont hivener dans les plante hôtes et leurs galles. Ces plantes hôtes auront été plantées et regroupées en ilots ainsi qu'à la périphérie de l'oliveraie. 

Au printemps

Avec le retour des beaux jours, les mouches vont émerger de leurs pupes (les rescapées) et tenter de gagner l'air en s'envolant. Les araignées chasseuses les attendent au coin d'une touffe d'herbe. Les petits passereaux, de jour et les pipistrelles, au crépuscule, vont donner la chasse aux mouches.

Jean Lecomte a photographié des fourmis capturant une mouche à son émergence d'une olive ou pénétrant dans une galerie pour l'extraire et la décapiter. A tout les stades de leur développement; les mouches sont attaquées. Les parasitoïdes vont pouvoir attaquer les larves dans leur galerie.

L'action des pièges alimentaires vient compléter celle des auxiliaires et faire baisser la pression de la mouche.

Pas de pesticides

Les parasitoïdes ont pratiquement été éradiqués par les pesticides alors que j'ai publié un article montrant que la mouche est capable de résister aux plus violent et même de s'en nourrir. Pourquoi et comment ?

Les insectes dont une partie du cycle biologique se passe dans la terre ont un stock de bactéries symbiotes qui ont acquis une résistance aux pesticides qui ont contaminé ces sols. Ces bactéries savent décomposer le pesticide, le dégrader et s'en nourrissent. Hébergées par les larves d'insectes qui ont séjourné dans le sol, ces bactéries protègent leur insecte hôte. Celà a été démontré au Japon pour la punaise du Soja (Riptortus pedestris) et nous supposons qu'il en va de même pour Bactrocera dont une partie du cycle larvaire se passe dans le sol, quand l'asticot s'enterre. Il a été constaté que la résistance aux pesticides de la mouche de l'olive ne cessait d'augmenter ! Conclusion, le passage dans le sol lui fournit des symbiotes blindés, comme pour la Punaise du soja !


Catégorie : - Plantes à auxiliaires
Page lue 4936 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

L'olivier

D'où viens-tu olivier ? Qui es-tu

Conduite Oliveraie
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  166199 visiteurs
  34 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 46 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter
Sondage
Ce site vous-a-t-il été utile
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Vous êtes ici :   Accueil » Dans les olives
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  166199 visiteurs
  34 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 46 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
3 Abonnés