En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   L'union fait la force.   Proverbe
Texte à méditer :   L'union du savoir et du faire savoir.   Luc Poulain d'Andecy
Texte à méditer :   E s'avès un paú d'oli, boun animà, una raida aqui dintra per ougne lou pan ;;;   Doum Franco, curé
Texte à méditer :   A coeur vaillant, rien d'impossible   Jacques Coeur
Texte à méditer :   Vous lui faites quoi à votre olivier ? Rien ! Il vous le rend.   Sagesse populaire
Texte à méditer :   Demandez et on vous donnera.   Evangéliste
Texte à méditer :   Les chiens aboient, la caravane passe.   Proverbe arabe
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Lors Baden-Powell
Texte à méditer :   Qui laboure ses oliviers les prie de donner du fruit, qui les fume le demande, qui les taille l'exige.   Dicton pupulaire
Texte à méditer :   Nourrissez vos oliviers, il vous le rendront !   Celia Gratraud
Texte à méditer :   L'oulivié a cent ans es encaro un infant   Dicton
Texte à méditer :   Qui sème sans fumier récolte sans panier   Dicton
Texte à méditer :   Si tu es avare en semaille, tu ne feras point ripaille   Dicton
Vous êtes ici :   Accueil » Sur l'autofécondation
 
 
Modalités de traitement questions / réponses sur ce forum

Comment soumettre les questions et avoir des réponses sur ce site, faites la demande sur «Contact». Accès réservé aux adhérents de l'association « MON OLIVIER ». Cliquez sur l'icône  aide_txt.jpg  ou Cliquez sur ce lien pour en savoir plus.

Ravageurs

Qui menace nos olives et oliviers

Documentation

Pour l'internaute qui veut se connecter à ce site. Cliquez l'icône ci-dessous.

logo gimiliOli conseil.JPG

Recherche
Recherche
Visites

 165963 visiteurs

 28 visiteurs en ligne

Calendrier

Selon André Bervillé et Catherine Breton, nous avons condensé ce qui suit.

La question qui se pose est "y-a-t-il autofécondation dans les vergers d'oliviers ?".

La théorie

Tous les modèles sur l'autoincompatibilité pollen-style de l'ovaire prédisent que l'autofécondation n'existe pas. On voit cependant que chez certains cultivars (variétés), après mise sous sachets des inflorescences, il y quand même fructification. Les chercheurs ont essayé de classer les variétés en :

  • auto-fertiles,
  • auto-stériles
  • inclassables.

Il y a des inclassables ! Selon les branches choisies, on trouvera des taux variables.

La pratique

L'auto-fertilité est une réalité dans quelques circonstances et le fait de ne pas trouver d'embryons issus d'autofécondation ne peut pas permettre de dire que l'auto-fertilité n'existe pas. La singification est que pour mesurer ce phénomène, il confient de se placer dans des conditions ultra-contrôlées (n'oublions pas que les grains de pollen sont très fins (20 microns). Il n'en demeure pas moins que l'autofertilité ne permettra pas d'atteindre des productions commercialement intéressantes, même pour les variétés réputées les plus auto-fertiles (Bouteillan, Frantoio, Cailletier, Moraiolo, ...). Rien n'empêche d'apporter les variété pollinisatrices dans les vergers par plantation ou greffes.

Les test de paternité

Un certain nombre d'oléiculteurs se sont adressés à des chercheurs pour mettre en place des test de paternité dans les vergers. Ces test sont onéreux et inefficaces.L'auto-fécondation se produit en verger en l'absence de pollen compatible. Cette situation n'a rien d'exceptionnel mais ne signifie pas qu'elle soit économiquement rentable pour l'oléiculteur. Le fait de détecter l'auto-fécondation dans un verger ne signifie en rien que la variété n'est pas autofertile et donc partiellement auto-compatible.

Les tests de paternité (nous n'entrerons pas dans le détail de la production des cellules reproductrice, les gamètes), ne sont sûrs que pour exclure une paternité

Quand le père n'est pas exclu, il devient possible mais en aucun cas le père n'est une certitude. Chez l'olivier, des chercheurs ont repris ces recherches qui n'ont d'intérêt que si le nombre de pères possibles est faible. Est-ce bien le cas dans nos vergers ? Dans le cas où le nombre de pères possibles est élevé, voire mal détermié, alors attribuer à un embryon, comme père, le père le plus probable dans un dispositif non-contrôlé (dans un verger) est une démarche dénuée de rigueur qui conduit à des résultats invérifiables obtenus au prix de dépenses très onéreuses.

En conclusion générale

Dans la reproduction de l'olivier, il reste un point majeur qui reste à expliquer : l'auto-fertilité.dont la manifestation est l'auto-fécondation chez certaines variétés, dans des conditions très précises. C'est une source d'hétérogénéité des résultats et d'erreurs dans les interprétations.


Catégorie : - Fécondation de la fleur
Page lue 4736 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

L'olivier

D'où viens-tu olivier ? Qui es-tu

Conduite Oliveraie
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  165963 visiteurs
  28 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 46 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter
Sondage
Ce site vous-a-t-il été utile
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Vous êtes ici :   Accueil » Sur l'autofécondation
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  165963 visiteurs
  28 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 46 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
3 Abonnés